Accueil
Actualité
Guide de lectures
Bibliothèques
Histoire
Textes et citations
Liens
Contacts


France
Europe
Afrique
Amériques
Asie
Océanie
tours du monde

la bibliothèque du voyageur > par pays >> en Asie


Voici une bibliothèque «virtuelle» du voyageur, dans laquelle vous pourrez trouver, je l'espère, le récit de voyage ou le livre que vous cherchez. Sur cette page:

Le voyage en Orient

PROCHE ORIENT ou LEVANT (ISRAEL - LIBAN - SYRIE - PALESTINE) - TURQUIE

Autres récits de voyages en Asie

Remonter ] [ Le voyage en Orient ] Au Moyen Orient ] Asie centrale ] En Mongolie ] Routes des Indes ] Inde et Himalaya ] Grand Tibet ] Vaste Chine ] En Russie ] Japon et Corée ] Asie du Sud-Est ] Asie diverses routes ]


Anthologies

LE VOYAGE EN ORIENT. Anthologie des voyageurs français dans le levant au XIXe siècle

Le mot Orient désigne, au XIXe siècle, un espace levantin qui se déploie autour des rives orientales de la Méditerranée : Grèce, Turquie, Syrie, Palestine, Égypte, avec pour capitale, sinon pour centre, Constantinople. Le voyage en Orient représente alors pour les Français un rite de passage bourgeois, par lequel on accède à une double vérité : celle de la connaissance celle du désir. C'est un système touristique, mais bien plus un périple symbolique, qui sous prétexte de recouvrer un héritage, va produire une véritable idéologie de la colonisation douce. C'est en somme un acte littéraire. La présente anthologie ne se borne pas à exploiter, de Volney à Barrès, le riche filon du récit de voyage, quelque peu occulté par la tradition universitaire. Elle donne au lecteur accès à un trésor essentiel de notre imaginaire collectif. Jean Claude BERCHET - Laffont - Bouquins 1992.

ANTHOLOGIE - Histoires d'Orient

Cet orient que Victor Hugo décrivait en visionnaire, découvrez-le dans ce qui l'unit, le divise mais toujours nous fascine grâce à Omar Khayyam, Villehardouin, Voltaire, Chateaubriand, Charles Nodier, Théophile Gautier, Gérard de Nerval, le Comte de Gobineau, Pierre Loti, Arthur Rimbaud, T. E. Lawrence, Nizan, Naguib Mahfouz, Jean Genet, Jeanne Faivre d'Arcier (récit inédit) et bien d'autres encore. Éditions Belles Lettres, collection Sortilèges.

Le voyage en Orient - De l'âge d'or à l'avènement du tourisme 1850-1930

Editions Place des victoires. Feriel Ben Mahmoud et Nicolas Daniel.

Anthologie - Lettres édifiantes et curieuses des jésuites du Levant

Les jésuites, qui avaient établi au Levant la plus ancienne mission française, sillonnaient au XVIIIe siècle les provinces de l'empire ottoman: Turquie, Liban, Syrie, Palestine. Leurs lettres sont autant de reportages ethnographiques et pittoresques sur ces régions encore mystérieuses. Avec un sens aigu de l'observation, les jésuites enquêtent sur les coutumes, les mœurs, les croyances, les rites d'une mosaïque de peuples. Splendeur d'une procession chrétienne, bariolage d'une caravane cheminant vers La Mecque, rien du quotidien n'échappe à la curiosité de ces esprits.  Desjonquères 2004.


Voyageurs en Orient

BELON du Mans, Pierre - Voyage au Levant. 1553

Le voyage de Pierre Belon dans le Levant, commencé en 1546, eut lieu à la fin du règne de François 1er, un règne marqué par la "scandaleuse alliance" avec l'empire de Soliman le magnifique. Belon s'attarda dans les territoires ottomans pendant deux ans et visita, au gré de ses curiosités, la Grèce, la Terre sainte et l'Égypte, Constantinople bien sûr, mais aussi l'Anatolie, rarement explorée par les Occidentaux. Le récit issu de son expérience est une œuvre originale, reflétant l'intérêt d'un naturaliste pour la faune et la flore, mais aussi envers les us et coutumes propres aux régions traversées. Esprit curieux de tout, Belon est considéré comme l'un des grands voyageurs de la Renaissance. Éditions Chandeigne 2001.

BORROMEO, Elisabetta - Voyageurs occidentaux dans l'Empire ottoman (1600-1644)

Une contribution à l'histoire d'un genre littéraire, le récit de voyage, à une époque et en des lieux (les Balkans, l'Archipel et la mer Noire) où le voyage au Levant était devenu plus fréquent grâce à la paix relative qui régna de 1606 à 1644 entre l'Europe et l'Empire ottoman. Maisonneuve et Larose mars 2007.

BROQUERE, Bertrandon de la - Voyage d’Orient. Espion en Turquie

En l’an de grâce 1432, Bertrandon de la Broquère, «écuyer tranchant» du duc Philippe de Bourgogne, dit le Bon, s’embarque pour ce que l’on nommait alors l’Outre-mer, l’Orient de la terre sainte, des mondes turc et balkanique. Ce qui ne devait être qu’un pèlerinage à Jérusalem va se transformer en l’un des plus étonnants voyages qu’un occidental ait entrepris dans ces régions, et, surtout, en l’un des récits de voyages médiévaux les plus lumineux qui ait jamais été écrits. Anacharsis 2010.

CHATEAUBRIAND - Itinéraire de Paris à Jérusalem et de Jérusalem à Paris

Voici le premier voyage en Orient du XIXe siècle, avec des étapes (Grèce, Asie Mineure, Syrie, Égypte) qui ne tarderont pas à devenir canoniques; le retour par Tunis et Grenade donne au périple le volume de la Méditerranée tout entière. Les aléas de la vie de voyage, que ce livre retrace avec alacrité, ne sont pas son unique enjeu. Ces douze mois de tête-à-tête avec lui-même sont aussi pour Chateaubriand une occasion de développer une première mise en scène autobiographique. Le récit de voyage est enfin prétexte à une réflexion approfondie et actualisée sur la question de la liberté politique. Gallimard / folio.

CHEVRILLON André Louis - Terres mortes. Égypte, Palestine

Neveu et disciple de Taine, célèbre d'abord pour les essais qu'il a consacré à la littérature anglaise de son temps (Ruskin, Kipling), André Chevrillon (1863-1957) demeure essentiellement aujourd'hui grâce à son œuvre d'écrivain voyageur, en laquelle s'entend une voix singulière, étrangement libre - à situer quelque part entre Chateaubriand et Malraux. C'est à la suite de deux longs séjours au Proche-Orient (1892 et 1895-1896) qu'il rédige le livre que l'on considère comme son chef-d'œuvre: Terres mortes (1897).

CORTES Mathilde et Edouard - Un chemin de promesse - 6 000 kilomètres à pied de Paris à Jérusalem

Paris, 17 juin 2007, Mathilde et Edouard partent en voyage de noces. à pied. Ils ont en tête le rêve fou de rallier Jérusalem, sans un sou en poche, dans une volonté de dépouillement, à la manière des pèlerins du Moyen Age. Leurs besaces sont légères pour permettre à leurs pensées de s'envoler. XO éditions.

DEBRAY Régis - Un Candide en Terre sainte

«D'après les Évangiles, et dans sa courte vie tant cachée que publique, le Galiléen s'est rendu, sans visa ni carte d'identité, en Israël, Palestine, Jordanie, à Gaza, au Liban, en Égypte et en Syrie. Je me suis faufilé dans tous ces pays : il y faut plus d'un passeport et des détours.» ce carnet de route peut servir à la connaissance du monde profane tel qu'il va. Tout à la fois témoignage, chronique et méditation, l'enquête peut dès lors se lire comme un pèlerinage au cœur de l'homme, qu'il soit croyant ou agnostique, d'ici ou de là-bas. Gallimard 2008.

DEMARTIN du TYRAC, Marie Louis, comte de Marcellus (1795-1861) - Souvenirs de l'Orient

Il accompagne en 1816 l’ambassadeur de Louis XVIII à Constantinople. Un itinéraire classique du voyage en Orient. Texte établi, présenté et annoté par Yves Leboucher. Chez Cy.ter 2006.

FADLÂN, Ibn - Récits de voyage

Bagdad, la Turquie, les Bulgares, les Rus, les Khazars. Gallimard, la Pléiade.

FLAUBERT, Gustave - Voyage en Orient

Gallimard publie en folio plus de 700 pages de Flaubert regroupées sous le titre Voyage en Orient - 1849-1851. Le thème de l'Orient obsède Flaubert depuis sa jeunesse. On le trouve dès ses premières œuvres.

GUITTO René - Le Prince de Dieu - Sur les traces d'Abraham

René GUITTON a reconstitué l'épopée mythique du Patriarche. Depuis Ur et Babylone, il a arpenté durant des années les rives de l'Euphrate, Damas, Beyrouth, Jérusalem, le delta du Nil et La Mecque, explorant avec archéologues, historiens des religions et théologiens la mémoire des peuples et des Livres. Livre de poche biblio essais.

HESSE, Hermann - Le Voyage en Orient

Un homme entreprend de raconter le voyage en Orient qu'il a autrefois accompli. Le long de ce parcours initiatique et symbolique autant que réel, il accompagne des pèlerins, des éveillés pour reprendre le langage piétiste de Hermann Hess, qui s'acheminent sur les routes de la connaissance. «»Nous marchions vers l'Orient, mais nous traversions aussi le Moyen Âge ou l'Âge d'Or, nous parcourions l'Italie et la Suisse, mais nous campions aussi parfois au Xe siècle et logions chez les patriarches et les fées.» Livre de poche.

HODGSON, Barbra - Rêve d'Orient. Les Occidentales et les voyages en Orient XVIIIe-début du XXe siècle.
Lorsqu'elle entreprit son voyage en Turquie en 1717, Lady Mary Wortley Montagu fut la première Européenne à visiter des bains maures. Son corset était alors tellement serré que les baigneuses orientales furent convaincues qu'il s'agissait d'une sorte d'instrument de torture dans lequel son mari l'avait enfermée. Presque deux siècles plus tard, Gertrude Bell, Louisa Jebb et Rosita Forbes, pour ne citer qu'elles, donnaient libre cours à leur soif d'horizons lointains et affirmaient leur indépendance en plantant leur tente au fin fond de la Turquie, de la Syrie, de la Libye et de l'Irak. Richement illustré de peintures, gravures et photographies de voyageuses intrépides et des endroits qu'elles visitèrent, cet ouvrage nous montre comment, en voyageant hors de leur société, ces femmes ont repoussé les limites de leur univers. Le Seuil 2005.

KRAFFT Raphaël - Un petit tour au Proche-Orient
Au printemps 2008, un journaliste à vélo, a sillonné le Proche-Orient du Caire à Beyrouth, en passant par Israël, la Palestine, la Jordanie, la Syrie et le Liban. Pour France Inter et en vue de ce carnet de route, il a recueilli des paroles et des images que les journalistes épris de vitesse n'entendent ni ne voient pas toujours. Bleu Autour 2009.

LOTI, Pierre - Voyages
De 1872 à 1913, dans une dizaine d'ouvrages, l'auteur a publié une vingtaine de textes dont la plupart décrivent le Proche, le Moyen et l'Extrême-Orient. Laffont - Bouquins.

LOTI Pierre - Voyages au Moyen-Orient
Voyages au Moyen-Orient rassemble cinq livres : Le Désert, Jérusalem et La Galilée, parus en 1895, Vers Ispahan, en 1904, et La Mort de Philae, en 1909. Les trois premiers sont le fruit d'un long voyage privé de Loti en 1894, vers la Terre Sainte puis à travers le Proche et le Moyen-Orient. Le suivant constitue le récit de sa traversée de la Perse, effectuée en 1900. Le dernier, celui du long voyage de six mois, privé de nouveau, qu'il fit à travers l'Égypte, assorti d'une croisière sur le Nil, en 1907. Arthaud 2012.

NERVAL, Gérard de - Voyage en Orient
Journal de voyage ou récit de rêve, reportage ethnographique ou exploration de l'imaginaire? Entre les surprises de l'expérience vécue et l'étrange beauté des mirages, Nerval ne choisit pas. S'il interpelle à la fois les historiens et les poètes, les orientalistes et les rêveurs, c'est qu'il observe autant qu'il fabule. Le Voyage est un livre saturé de réel, mais un réel où s'inscrit l'itinéraire d'une recherche secrète, au cœur du mystère. Gallimard, folio.

>>> Voir la page consacrée à Bernard Ollivier

OLIVIER, Bernard - Longue marche Tome 1, Traverser l'Anatolie

Douze mille kilomètres de marche à pied en solitaire. parcourus d'un bout à l'autre de l'Asie, d'Istanbul à Xian (Chine), en longeant l'ancienne Route de la Soie. Bernard Ollivier, sexagénaire têtu, aura cheminé pendant quatre ans, essentiellement à la belle saison. car sa route, qui franchit les hauts cols d'Anatolie et du Pamir, est impraticable l'hiver. Le livre qu'il en rapporte (en trois épisodes: Longue marche, Vers Samarcande, Le Vent des steppes), accueilli par une critique médusée, n'est en rien l'évocation d'un exploit simplement le récit émerveillé d'un voyageur qui va de rencontre en rencontre, ne cesse de se demander pourquoi il marche... et constate que son projet lui est aussi mystérieux que le monde. Phébus 2000.

ORCEL, Michel - Voyage dans l'Orient prochain

Parcourir l'Iraq et la Syrie (la guerre menaçant) sur les traces de Saladin, croiser les ombres des saints musulmans, ou celles plus obscures de califes, de théologiens, de poètes ; accomplir un périple à travers les terres et les livres ; se rappeler Nerval, Guénon, Michaux ; en un mot fait œuvre de poète, d'historien, d'ethnologue face à un monde hanté par les fureurs religieuses ou le discours paradoxal de l'Occident... La Bibliothèque 2004.

OTTER Jean - Journal de voyages en Turquie et en Perse 1734-1744

De Jean OTTER, envoyé du roi. L'Harmattan 2010.

PICHON, Frédéric - Voyage chez les chrétiens d'Orient

Un périple à travers le Liban, la Syrie, la Turquie, avec pour fil conducteur les communautés chrétiennes oubliées. Un voyage en famille jalonné de rencontres, de péripéties et d'incursions historiques inattendues, à travers déserts, montagnes et vallées surplombées de monastères à l'austérité fascinante. 6 000 km pour rejoindre la France. Presse de la Renaissance 2006.

RZEWUSKI, Waclav Seweryn - Impressions d'Orient et d'Arabie. Un cavalier polonais chez les Bédouins, 1817-1819

De 1817 à 1820, le comte polonais Waclav Seweryn Rzewuski effectue une série de voyages en Turquie et dans le nord de l'Arabie. Sa mission est d'acheter des chevaux pour remonter les écuries de la reine du Wurtemberg, du sultan de l'Empire Ottoman et du Tsar. Son oncle Jean Potocki, auteur du Manuscrit trouvé à Saragosse, l'a initié aux études orientalistes. Ce texte, resté inédit, est rédigé dans un français savoureux et précis. Illustré de nombreux dessins croqués sur le vif, il éclaire sous un angle original la culture bédouine des cavaliers nomades du Nejd et de l'Arabie au Proche Orient et à l'Asie Mineure. Corti 2002

VILLEMAGNE, Xavier de - Pèlerin d'Orient. A pied jusqu'à Jérusalem

Dans le labyrinthe des chemins qui conduisent à Jérusalem, François-Xavier de Villemagne a choisi les sentiers oubliés de l'Europe occidentale, l'immense plateau anatolien et les déserts du Levant. Compagnon imaginaire des pèlerins de jadis, c'est à pied qu'il trace sa propre voie, en quête de paix intérieure. Depuis Paris, il parcourt ainsi 6400 kilomètres en huit mois. Tout au long de son cheminement rythmé par les rencontres avec le monde rural, il apprécie l'hospitalité de ses hôtes, sensibles à la sincérité de son élan vers la Ville trois fois sainte. Le lac de Tibériade et les oliveraies de Samarie seront ses dernières étapes avant Bethléem, en Judée, qu'il atteint avec émotion la veille de Noël. On peut visiter le site de l'auteur à cette adresse. Transboréal 2004, collection sillages.

WEBER, Olivier - Le grand festin de l'Orient

L'Orient est le royaume d'Olivier Weber, et La Route de la Soie est son itinéraire pour nous faire découvrir les paysages, la beauté et la violence du monde. Pour l'emprunter, la maison de Marco Polo à Venise est un bon point de départ. Istanbul n'est pas loin, avec le Bosphore doré et la rouge Sainte-Sophie. Passé Byzance, le voici au coeur de l'Anatolie où les derviches tourneurs éternisent le mystère soufi et l'enseignement du poète Roumi. S'annoncent le désert iranien puis Tabriz, et le piton rocheux où le Vieux de la Montagne commandait les Haschischins. Une halte devant le mausolée d'Omar Khayyâm, et ce sera l'Afghanistan... Musiciens, réfugiés, douaniers, femmes afghanes se battant pour que triomphent leurs droits défilent alors sous nos yeux. Autant de vivants portraits d'hommes et de femmes d'aujourd'hui et de rencontres heureuses ou terribles entre l'Orient et l'Occident. Laffont 2004.

WEISS, Leopold - Un Proche-Orient sans romantisme - Journal de voyage

En 1923, ce jeune autrichien sillonne le Moyen-Orient et rédige des carnets pour la Frankfurter Zeitung. De Jérusalem à Malte, en passant par Le Caire et Damas, en train, en voiture, à pied, il parcourt sept mois durant la Palestine alors sous mandat britannique. Son récit tient à la fois du journal de voyage classique ( lieux visités, portraits de personnages rencontrés) et de réflexions plus politiques. CNRS éditions.


Turquie

ANONYME - Voyage de Turquie

Quelque vingt ans après l'échec des armées de Soliman le Magnifique devant Vienne, trois amis de jeunesse se retrouvent fortuitement sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Déguisé en moine grec, Pierre l'Espiègle fait le récit de sa captivité à Constantinople puis de sa fuite. Jean de Jour de Dieu et son compère Maître Patelin lui donnent la réplique. Les questions fusent dans un jeu de miroir entre l'Espagne impériale et l'Empire ottoman. Ce dialogue humaniste sur fond de récit d'aventures constitue le chef-d'œuvre du genre, tant par la richesse de la matière que par son écriture qui allie une irrésistible drôlerie à la lucidité du regard. Fayard 2006.

Anthologie - Istanbul

Génie du lieu ou connivence mystérieuse avec les mots, certaines villes n'ont cessé d'entretenir avec les voyageurs des liens littéraires d'exception. Istanbul est assurément l'une de ces cités majeures qui, depuis plus de cent cinquante ans, exerce une fascination jamais démentie. De Hans Christian Andersen (Le Bazar d'un poète, 1841) à Nedim Gürsel (La Première Femme, 1986), cet ouvrage rassemble des textes de Herman Melville, Mark Twain, Pierre Loti, Halit Ziya, Claude Farrère, Nâzim Hikmet, John Dos Passos, Paul Morand, Abdülhak Sinasi Hisar, Ahmet H Tanpinar, Jean Cocteau, Yachar Kemal, Michel Ragon, Michel Butor, Füruzan, Enis Batur... Presses de la cité 2002.

Anthologie - Le goût d'Istanbul

Successivement Byzance, Constantinople ou Stamboul, grecque, romaine ou turque, à cheval entre l'Orient et l'Occident, Istanbul est une mosaïque de peuples et d'histoires. Aller à Istanbul, c'est voyager dans les strates du temps. Ville des Sultans découverte par les écrivains français du XVIIIe et du XIXe siècle ; ville d'exil et d'accomplissement pour Pierre Loti ; aujourd'hui, ville des Turcs de la République écartelés entre modernisation et attachement aux traditions. Promenade dans Istanbul, une et multiple, sur les traces d'écrivains d'hier (Nerval, Flaubert, Chateaubriand) et d'aujourd'hui (Daniel Rondeau, Orhan Veli, Nazim Hikmet, Orhan Pamuk...). Mercure de France 2004.

Istanbul - Histoire, promenades, anthologie & dictionnaire

Laffont vollection Bouquins. Istanbul a toujours fasciné les écrivains et les artistes. Important foyer de la modernité artistique, elle a été durant des siècles au coeur d'intenses échanges culturels avec l'Europe. Ceci lui vaut son statut de capitale européenne de la culture en 2010. Cet ouvrage invite à redécouvrir une cité mythique et cosmopolite, à la confluence de l'Europe et de l'Asie, qui marque l'imaginaire occidental. A travers l'histoire, la littérature, le cinéma, l'architecture et les beaux-arts, mais aussi les aspects contemporains et quotidiens, il convie le lecteur à explorer Istanbul.

- Le Goût de la Turquie
Issue d'un Empire ottoman flamboyant et puissant, la Turquie moderne, fondée sous l'impulsion de Mustafa Kemal - surnommé Atatürk (Père des Turcs) - en 1923, fascine toujours les voyageurs et questionne les politiques. La Turquie, ce « pays d'antique civilisation », selon l'expression d'André Malraux, offre en effet des visages multiples. Voyage au pays des sultans, des soufis, des derviches tourneurs, des bazars, des narghilés, des pâtisseries et des mosquées, en compagnie d'Homère, Virgile, Soliman le Magnifique, Jean Racine, Lady Montagu, Yachar Kemal, Pierre Loti, Louis de Bernières, Orhan Pamuk, Ryszard Kapuscinski, Nedim Gürsel, Nâzim Hikmet, Elif Shafak et bien d'autres... Anthologie. Mercure de France 2010.

BOMAN, Patrick - Trébizonde en hiver

Un voyage en Turquie. Loin des plages ensoleillées et des derviches tourneurs, Patrick Boman parcourt les rivages turcs de la mer Noire, là où Orient et Occident se rencontrent. Puis, dans un texte bref, il dévoile pour nous une Grèce balkanique, gelée et grisâtre. Observateur scrupuleux et pudique, l'auteur de Palais des Saveurs-Accumulées et de Thé de bœuf, radis de cheval nous livre dans une langue précise et brillante deux récits sans angélisme. Avec cet humour savoureux, jamais cynique, qui le caractérise, il s'impose comme un maître du récit de voyage. Le Serpent à plume.

BOUVIER, Nicolas - L’usage du monde

Payot 1992. De Genève à Kaboul dans les années 50. LE classique. Voir ci-dessus.

BROQUET, Virginie et POLOMÉ Pierre - Istanbul. Carnet de la Sublime Porte
Les Stambouliotes vivent dans une cité moderne, parfois pauvre, parfois violente. Ce sont eux, les acteurs de ce voyage au cœur de la magie onirique de l'ancienne Constantinople. A bord des vapeurs qui traversent le détroit, à la terrasse des cafés, ils font entrevoir une culture, un mode de vie et un sens de l'accueil qui donnent pour longtemps la nostalgie d'Istanbul et l'envie de toujours y revenir. Pierre Polomé est journaliste et homme de radio, vit et travaille à Toulouse où il gère des projets éditoriaux. Virginie Broquet, diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, est une illustratrice présente dans de nombreux secteurs: presse, bande dessinée, publicité, mode. Elle vit et travaille à Nice. Éditions du Rouergue 2004.

CAZACU, Mateî - Des femmes sur les routes de l'Orient. Le voyage à Constantinople au XIXème siècle
Elizabeth Berkeley (1750-1828), plus connue sous son nom de femme mariée, Milady Craven, inaugure un genre littéraire, le voyage au féminin, appelé à connaître un formidable essor au XIXe et au XXe siècles. C'est ce qu'explique l'auteur, qui s'intéresse aux aventures de plusieurs de ces femmes, comme Lady Montagu, attirées par les mystères de l'Orient proche. Georg 1999.

CORTES Eduardo - Ararat - Sur la piste de l'arche de Noé
À 4 200 mètres d'altitude, dans les glaces du mont Ararat, un objet mystérieux fait de main d'homme a été photographié à partir de satellites et mesuré par des radars. Des échantillons de ce morceau de bois découvert en 1955 remonteraient à une époque contemporaine du déluge. Accompagné de deux amis - l'écrivain- voyageur Sylvain Tesson et le photographe Thomas Goisque -, l'auteur a gravi la montagne sacrée. Un voyage qui entraîne aux origines de l'Homme à travers l'un de ses plus beaux mythes. Presses de la Renaissance 2007.

DALRYMPLE, William - Dans l'ombre de Byzance : Sur les traces des chrétiens d'Orient
En 1994, William Dalrymple part sur les traces d’un moine de mille quatre cents ans son aîné, qui avait entrepris, au VIe siècle, un périple à travers l’empire byzantin, des rives du Bosphore aux déserts égyptiens. Éditions Noir sur blanc 2002.

DUGRAND, Alain - Les Cendres de l'Empire. Voyages du Caucase en Indus.
Voir ci-dessous

GALLAND, Antoine - Le voyage à Smyrne
Le traducteur des Mille et une nuits, Antoine Galland (1646-1715), fut un voyageur invétéré qui arpenta pendant presque quinze ans, et à de multiples reprises, les échelles levantines : Istanbul, Smyrne, Alep, Alexandrie... Son second voyage, entrepris en 1678, le conduit à Smyrne où il réside quelques mois. Smyrne est à cette époque une ville cosmopolite et fourmillante où les Occidentaux ont parfois l'impression de se sentir plus chez eux qu'en Orient. La description la plus complète qui soit de la ville de Smyrne au XVIIe siècle. (L'actuelle Izmir) Chandeigne 2000.

GAUTIER Théophile - Constantinople
Été 1852. Comme de nombreux écrivains du XIXe siècle, Théophile Gautier s'embarque à Marseille sur le Léonidas et file vers Constantinople. Envoyé par La Presse d'Émile de Girardin, il va composer des tableaux saisissants sur ce monde oriental qui s'offre enfin à lui. Sur les traces de son ami Nerval, il découvre les marchés, les mosquées, les cafés et tous ces lieux qui nourrissent son vagabondage émerveillé. Bartillat 2008.

GÜRSEL, Nedim - Mirages du Sud
A travers six récits de voyage, Nedim Gürsel nous plonge entre autre, en Turquie, dans la transe mystique des derviches de Konya et nous mène dans la plaine de la Çukurova jusqu'au village natal de l'écrivain Yachar Kemal. Le Seuil.

- Un long été à Istanbul
Publié en France en 1980, Un long été à Istanbul est le premier récit de Nedim Gürsel. «Dans ce livre, j'ai parlé d'une période de répression qui s'était ouverte après le coup d'État militaire du 12 mars 1971. J'ai voulu décrire non seulement cette répression, mais également la proximité de la mort pour ma génération.» Réédité en Imaginaire Gallimard.

IZZO Catherine – Istanbul. Carnets curieux
C'est en amoureuse passionnée que Catherine Izzo fait découvrir « son » Istanbul, ville qu'elle parcourt assidûment depuis longtemps. Dans ses Carnets curieux, on retrouve toute la subtilité de son écriture photographique. Curieux, ce livre l'est aussi parce que cette balade en images est prolongée par le récit littéraire que fait Catherine Izzo de ses séjours stambouliotes. Un livre de photographie et un guide culturel pour découvrir Istanbul. Editions Le Bec en l’air 2010.

LOTI Pierre - Suprêmes visions d'Orient
Le dernier livre de Pierre Loti, sans doute le plus poignant, nourri de ses ultimes voyages à Constantinople, en 1910 et 1913. « Je regarde finir l’été, finir l’Orient, finir ma vie ; c’est le déclin de tout… » Et Loti se fait « le champion de la cause turque, du maintien du Croissant sur les rives du Bosphore ». Quitte à s’égarer lors qu’il s’en prend aux Arméniens, aux Bulgares, à « la Grécaille ». Mais s’égare-t-il quand il préconise de « tendre la main à l’Islam qui nous a fourni sans marchander tant de milliers de braves combattants » ? Editions Bleue autour 2010.

- Fantôme d'Orient - Et autres textes sur la Turquie
Le 1er août 1876, le lieutenant Julien Viaud, vingt-six ans, mouille pour la première fois en Turquie, à Constantinople (Istanbul ou Stamboul, comme on disait parfois). Il y demeurera jusqu’au 17 mars 1877. Un épisode majeur dans la destinée de celui qui deviendra Pierre Loti, et pour son œuvre à venir. La Turquie a inspiré à Pierre Loti pas moins de sept ouvrages. Nous avons souhaité livrer ici au lecteur d’aujourd’hui l’essentiel de « l’œuvre turque » de Loti, très difficilement accessible à l’exception de ses romans. C’est-à-dire une large anthologie de textes significatifs, choisis dans Fantôme d’Orient, Turquie agonisante, La Mort de notre chère France en Orient et Suprêmes visions d’Orient, ainsi que l’intégralité de Constantinople en 1890. Les livres sont présentés dans l’ordre chronologique de leur publication, tels que Loti seul, puis assisté de son fils Samuel Viaud, les a organisés. Phébus 2010.

*

MARTIN-CHAUFFIER, Gilles - Le roman de Constantinople
Ce livre entend rappeler des lieux, des personnages, des fêtes et des drames qui donnent le sentiment de ce que fut la Ville des villes. Du sacre de Théodora à Soliman le Magnifique, de l'impératrice Irène à Mehmet II. A la fois roman noir et roman-photo, ce livre est une promenade cocasse et atroce à travers l'histoire de Constantinople. Éditions du Rocher 2005. >>> j'ai lu ce livre. Voir mon avis.

MONTAGU, Lady Mary - L'islam au péril des femmes
Une anglaise en Turquie au XVIIIe siècle. La Découverte. >>> j'ai lu ce livre. Voir mon avis.

OLIVIER, Bernard - Longue marche Tome 1, Traverser l'Anatolie
Douze mille kilomètres de marche à pied en solitaire. parcourus d'un bout à l'autre de l'Asie, d'Istanbul à Xian (Chine), en longeant l'ancienne Route de la Soie. Phébus 2000. >>> Voir la page consacrée à Bernard Ollivier

PAMUK, Orhan - Istanbul
Évocation d'une ville, roman de formation et réflexion sur la mélancolie, Istanbul, souvenirs d'une ville, de Orhan PAMUK (Gallimard) est tout cela à la fois. Au fil des pages, Orhan Pamuk, prix Nobel 2006, se remémore ses promenades d'enfant, à pied, en voiture ou en bateau, et nous entraîne à travers ruelles en pente et jardins, sur les rives du Bosphore, devant des villas décrépies, dessinant ainsi le portrait fascinant d'une métropole en déclin. Dans cette œuvre foisonnante, magistralement composée et richement illustrée, O. Pamuk nous propose de remonter avec lui le temps de son éducation sentimentale et, in fine, de lire le roman de la naissance d'un écrivain.

PIGNOT, Hélène - La Turquie chrétienne. Récits des voyageurs français et anglais dans l'Empire ottoman au XVIIe siècle
Les contacts entre l'Empire ottoman et l'Occident sont nombreux au XVIIe siècle et sont liés aux intérêts commerciaux et diplomatiques. Si partiaux et injustes soient-ils à l'occasion, les récits de ces voyageurs européens venus pour commercer, pour représenter leur roi et leur pays, pour convertir ou simplement pour explorer et se cultiver, nous apportent néanmoins un témoignage précieux sur la vie quotidienne des chrétiens orthodoxes dans l'Empire ottoman. Éditions Xénia 2007.

POTOCKI, Jean - Voyage en Turquie et en Égypte
José Corti 1999.

RIBOUD, Marc (photos) et GUILLEBAUD, Jean Claude - Istanbul

1950-2000 : cinquante années du destin de la "Ville des Villes", fragments de l'étonnante pérennité de cette cité aux trois noms, sise sur la fracture du Bosphore, et habitée par un éternel mouvement de balancier entre Orient et Occident. En ouverture, Jean-Claude Guillebaud, rappelant les cycles de l'histoire qui modelèrent Istanbul, met en évidence sa démesure et la fascination qu'elle exerça, et exerce encore, sur tous ceux qui la découvrent. Pour donner à voir l'unité et la continuité d'Istanbul dans le temps, Marc Riboud choisit - apparent paradoxe - le mode de la brisure et nous offre une mosaïque composée d'instantanés, de moments éphémères et anodins, d'où surgissent les étapes d'un voyage de mémoire dans les rues et les ruelles. Il naît de cette rencontre entre un lieu et un homme une image sensible et changeante, traversée de tremblements, tout aussi fidèle à la réalité de la ville qu'à la sensibilité de l'artiste. Imprimerie Nationale 2003

RONDEAU, Daniel - Istanbul

Istanbul ou la Sublime Porte: le portrait d'une ville magique, une promenade dans ses mystères, et une autre façon d'interroger l'histoire et la littérature. De nombreux séjours ont conduit l'auteur à entrer dans l'intimité de la ville. A la manière de Pausanias, ce voyageur et géographe grec du IIe siècle, qui parcourut les villes de la Grèce, petites et grandes, pour en faire une description dans un style simple et sans prétention, Rondeau raconte ce qu'il voit là où ses pas le mènent : le long de la muraille, sur les rives du Bosphore, aux îles des Princes, dans les cimetières d'Europe et d'Asie. Choses vues, choses lues, choses vécues aussi, glanées en quelques années de fréquentation assidue d'une ville inoubliable : une invitation au voyage merveilleusement écrite, un souffle chargé de couleurs et de passions. Édition NIL 2002. >>> j'ai lu ce livre. Voir mon avis.

RONDEAU, Daniel - Marc MOITESSIER (photographe) - Istanbul.  

Ce livre est le croisement de deux regards. Marc Moitessier est photographe, Daniel Rondeau est écrivain. Tous les deux nous racontent le roman caché d'Istanbul, l'ancienne sublime porte, véritable New York orientale de notre temps. La Martinière 2005.


Proche Orient: Israël, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine

Anthologie - Le goût de Jérusalem

La grandeur de son site, le désert qui la prend de toute part et, par-dessus tout, le mystère de sa lumière, sensuelle et austère tel est le goût de félicité de Jérusalem. Chevillée à ce bonheur, la ville distille un poison aussi ancien que sa naissance: le meurtre, rendu légitime et banal par tous ceux qui font des croyances religieuses l'instrument de leur soif d'hégémonie. Au Moyen Âge, cette empreinte de Dieu suscita l'émotion des pèlerins et voyageurs musulmans et juifs. Au XIXe siècle, au contraire, la déception des écrivains voyageurs occidentaux (Flaubert, Loti, Lamartine, Melville ou Renan) fut souvent grande. Mercure de France 2003.

BERNARD, Jacques Emmanuel - Jérusalem, mi-figue, mi-raisin

La rue des Prophètes, le souk des écoliers, le rabbin argentin, Aléco le Grec, la Peugeot de Moïse, les martyrs du Horam, la colère d'Ephraïm, l'homme à la barbichette, la danse macabre, le sacrifice du mont Garizim, l'Iranien, le désert de Mar Saba, le mendiant du Golgotha, le harpiste de la porte des Détritus, la rôtisserie, l'aleph, le poids des mots, la vallée de la Géhenne... Autant de choses vues à Jérusalem entre deux Intifadas, d'un regard sans préjugé, retranscrites dans un récit fragmenté à l'image d'une ville en éclats, pour redonner aux êtres et aux lieux, leur quotidienneté poétique et triviale, familière et sanglante.  Aux éditions de l'Aube.

CHATEAUBRIAND F-R de - Bethléem

Chateaubriand décrit une Judée à la fois romantique, humaine et céleste. Magellan& Cie.

FLAUBERT Gustave - Voyage en Palestine

Les notes que l'auteur consacra notamment à la visite de la ville sainte de Jérusalem, des monuments religieux et des lieux de vie du Christ. Magellan& Cie.

LAMARTINE A. de - Jérusalem

Un récit romantique incroyable de modernité. Magellan& Cie.

LONDRES Albert - Le Juif errant est arrivé

Un voyage à la rencontre de la diaspora juive dans toute sa diversité. Magellan& Cie.

MARCELLUS Vicomte de - Le Jourdain

Un intime de Chateaubriand, qui raconte une passionnante aventure, entre danger et émerveillement. Magellan& Cie.

VILLEMAGNE François-Xavier de - Pèlerin d'Orient. A pied jusqu'à Jérusalem

>> voir ci-dessus anthologies Orient.


Proche Orient: Israël, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine

Anthologie - Le goût de Beyrouth

Au XIXe siècle, sublimée par Alphonse de Lamartine et Gérard de Nerval, Beyrouth est perçue comme un lieu idéal, à mi-chemin entre l'Orient et l'Occident. Dans les années 1950 et 1960, elle est célébrée comme une enclave de liberté au sein du monde arabe. Avec le début de la guerre civile, en 1975, Beyrouth devient synonyme de violence, de désordre et de ruine une transformation que tentent d'expliquer certains écrivains - Claire Gebeyli et Mahmoud Darwich-, et qui provoque chez d'autres un inéluctable sentiment de perte. Mais le cœur de la ville continue de battre sous les décombres et inspire des récits - ceux de Bernard Wallet et Sélim Nassib. Aujourd'hui, le mythe de Beyrouth subsiste grâce à des écrivains qui la décrivent, la rêvent et en célèbrent tour à tour la beauté éphémère et la joie de vivre persistante. Car ce n'est qu'après avoir vécu Beyrouth, s'y être promené, attablé, avoir humé ses odeurs et rencontré ses habitants que l'on en acquiert le goût. Mercure de France.

BERCOFF, André - Retour au pays natal

Enfant de Beyrouth où il a vécu une vingtaine d'années, André Bercoff est retourné en cette terre douloureuse et cependant toujours vivante. Souvenirs et réalité. Folio/Senso.

MILLET, Richard - Un balcon à Beyrouth

«Je rassemble ici deux petits livres écrits à quelques années de distance: le premier en 1986, alors que le Liban était la proie d'une interminable guerre civile, et l'autre en 1994, lors de mon retour au Liban, après quelques années d'une étrange paix. Livres de l'exil et des retrouvailles ; livres hantés par l'enfance et par ce qui est aboli.» Édition revue et corrigée, aux éditions La Table ronde, collection la Petite vermillon. 

GERMAIN THOMAS, Olivier - Un Matin à Byblos

Il existe une ville dont le nom est Livre. Sait-on pourquoi? Nous avions même perdu sa trace. Elle ressemble à un mille-feuille et elle est, dit-on, la plus vieille cité du monde. Se promener sur le tertre de Byblos entre la mer et la montagne du Liban invite à la méditation. Éditions du Rocher 2005.


Proche Orient: Israël, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine

BRUNSWIC, Anne - Bienvenue en Palestine

«Ramallah, 17 janvier 2004. Voici quatre mois que j'habite au centre-ville, dans un appartement confortable que je loue et partage à l'occasion avec des étudiants ou des amis de passage. Je suis venue ici sans être envoyée par personne, ni un journal, ni une association, ni une administration publique. En toute liberté, ce qui est plutôt exceptionnel ici où tous les étrangers relèvent plus ou moins d'une mission de ce genre. Cette liberté m'était essentielle pour faire un travail d'écrivain, un travail où j'assumerais ma propre subjectivité dans cette rencontre avec ces Autres qu'étaient à mes yeux les Palestiniens.» Actes Sud 2004.

CLARENS Katia - Une saison à Gaza - Voyage en territoire assiégé
« J'attends le jour où, avec mes amis, je franchirai le poste frontière israélien parce qu'ils seront libres de circuler. II n'est pas interdit de rêver que nous assisterons, comme il en fut à Berlin, à la chute de ce mur. Et que nous danserons sur ses décombres ». Quelles craintes peuvent, au mépris des lois internationales, justifier la prise en otage de tout un peuple ? Ziad, Lina, Shereen, Raïda et d'autres ont accueilli Katia Clarens chez eux. Durant cinq mois elle a partagé leur quotidien JC Lattès 2011.

LEBHOUR Karim - Jours tranquilles à Gaza. Chroniques

Un million et demi de Palestiniens sont enfermés à Gaza, une minuscule bande de terre entourée d'une barrière électrifiée, soumise à un blocus d'un autre âge. Dans cette prison, il faut continuer à vivre. Pendant trois ans, Karim Lebhour a été le témoin du quotidien de ce territoire. Riveneuve 2010.

ROLIN Jean - Chrétiens

Chrétiens est le récit, juste et précis, d'un séjour à Bethléem et dans d'autres localités de Palestine, pendant les mois de décembre 2002 et janvier 2003. Gallimard, Folio.

SHEHADEH Raja - Naguère en Palestine

"Lorsque j'ai commencé à faire de longues promenades en Palestine à la fin des années 1970, avant les changements irréversibles qui allaient en défigurer l'horizon, les collines proches de Ramallah, les wadis des environs de Jérusalem et les splendides ravins qui bordent la mer Morte étaient comme une grande réserve naturelle. C'était le genre d'endroit dont la beauté intacte procure un immense sentiment de liberté. Mais le décor s'est déplacé en Cisjordanie, là où les planificateurs israéliens établissent des colonies juives qui dominent les vallées dans lesquelles sont construits la plupart des villages arabes. Le mur de séparation a pénétré les terres des Palestiniens comme autant de coups de poignard. Tandis que leur monde se réduisait, celui des Israéliens ne cessait de s'étendre : les nouvelles colonies détruisent à jamais vallées et falaises, et transforment cette merveilleuse terre que de nombreux Palestiniens ne connaîtront jamais. A présent que presque plus personne n'arpente ces collines, debout sur les ruines de l'un de mes lieux préférés, près de là où je suis né et où j'ai toujours vécu, je sentis que ces collines ne m'appartenaient plus". Editions Galaade 2010.

Proche Orient: Israël, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine

AZAY Lucien d’ - Sur les chemins de Palmyre
Récit d'un voyage en Syrie, la découverte d'un territoire et d'une nation, mais aussi une réflexion sur certaines valeurs politiques et religieuses de notre époque. Jalonné de paysages et de rencontres, cet itinéraire, retranscrit quasiment sur le vif, se déploie à la manière d'un roman, en « promenant un miroir le long d'un chemin », selon l'expression si chère à Stendhal. On y découvre, entre autres, l'esquisse d'un portrait de la femme syrienne ou encore les vicissitudes d'une dictature inaugurée en 1970 par le coup d'Etat d'Hafez el-Assad, le père de l'actuel président. La Table ronde 2012.

BROWNE, William George - Nouveau voyage dans la haute et basse Égypte, la Syrie et le Dar-Four
Fort d'une insatiable curiosité et d'une inébranlable volonté d'aventurier, W. G. Browne (1768 - 1813) livre un récit vivant, fourmillant d'anecdotes et d'un contenu très original. Catalogué parmi les grands itinéraires exotiques, son Nouveau voyage en Égypte, en Syrie et dans l'intérieur de l'Afrique s'insère dans la vague orientaliste.

CLOAREC, Françoise. Syrie, un voyage en soi
Éditions L'harmattan 2000.Ce livre est un roman, mais aussi un essai, un guide et un récit de voyage. Autres livres sur cette région: voir le Site de l'auteur, également peintre.

- Désorientée - Les Routes incertaines
Dans le monde d'aujourd'hui, le voyage est un produit de consommation courante. On vend de l'aventure avec un argument: il ne se passera rien. Tout est prévu par les assurances. Même à Alep, en Syrie. Tout sauf... Chez L'Harmattan

FERRANDEZ, Jean - Carnets d'Orient - Voyage en Syrie
Casterman 1999.

GALESNE, Nathalie - Syrie, éclats d'un mythe
Voici une belle invitation au voyage, une occasion, à partir des multiples récits qui composent ce livre sur la Syrie, d'entrer à l'intérieur de ce pays qui nous semble lointain et qui pourtant est si proche. Remonter l'Euphrate et ses mémoires antiques, découvrir Alep, ses saveurs et ses gestes, entrer dans Damas, les yeux élargis par l'histoire, et suivre surtout le cortège de tous ces voyageurs qui, à travers les siècles, ont façonné notre imaginaire. Avec Syrie, éclats d'un mythe, Nathalie Galesne assemble les fragments dîme mosaïque qui relie, d'hier à aujourd'hui, l'Europe à la Méditerranée.  Actes Sud 2002.

VERNET Joël - Journal fugitif au Moyen-Orient
Un séjour de deux ans à Alep (1999- 2001) a permis à Vernet de sillonner la Syrie et les alentours en voyageur sans but. Son récit n'est pas un journal, plutôt une chronique sans date des grandeurs et misères, sublimes et sordides, qui lèvent sous le pas de l'errant avide des rencontres les plus humbles et les plus fortes. Patience du regard partagée par les photographes Françoise Nuñez et Bernard Plossu. Le Temps qu’il fait 2012.


Le voyage en Orient en photos

Voyage en Orient. Sylvie AUBENAS - Jacques LACARRIERE

De la fascination qu'a exercée l'Orient sur les Occidentaux tout au long du XIXe siècle, on cite volontiers des témoignages dans la peinture, la littérature, la musique, le théâtre. Mais cet Orient de rêve a aussi été visité par des photographes, amateurs et professionnels, qui, dans la seconde moitié du siècle, ont produit des milliers de clichés à l'attention des voyageurs, qu'ils soient touristes, archéologues, historiens de l'art ou artistes. Ce livre en propose un parcours à travers les collections de la Bibliothèque Nationale de France, en compagnie d'une trentaine de photographes, dont Félix Bonfils, Ernest Benecke, Félix Teynard et James Robertson, au fil d'une route qui mène d'Alexandrie à Constantinople par la Haute Égypte, le Sinaï, Jérusalem, la Syrie et le Liban: c'est l'itinéraire idéal fixé par Gustave Flaubert et Maxime Du Camp en 1849-1850. En complément de l'approche historique de Sylvie Aubenas, Jacques Lacarrière s'interroge sur le regard que le voyageur occidental porte sur l'Orient et sur l'incidence de la photographie dans la notion d'exotisme en Occident à la fin du XIXe siècle. Hazan 2001.

CD Rom

Désir d'Orient ou Le voyage en Orient à travers la peinture, la musique et la littérature du XIXe siècle

L'Expédition d'Égypte de 1798 marque un tournant dans l'histoire de la sensibilité occidentale. De là, naît une véritable fascination pour l'Orient qui marquera tout le XIXe siècle. En y cherchant ses racines, l'Europe a inventé l'Orientalisme dans lequel s'illustrèrent des géants comme Delacroix, Ingres, Gérome, Chassériau, etc. L'Orientalisme nous offre non seulement une peinture fascinante, mais aussi une littérature riche en poèmes et en récits de voyages ainsi que des œuvres musicales d'une grande force. Ce CD-ROM permet de découvrir un siècle de peinture orientaliste, à travers une centaine de peintres et plus de 200 tableaux. Les Temps qui courent 2000.


Accueil ] Actualité ] Guide de lectures ] Bibliothèques ] Histoire ] Textes et citations ] Liens ] Contacts ]